AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Notre Discord | La Carte | La nouvelle lune
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Dr K. Valduson


Les enfants d'Eldar :: Le Bureau :: Présentation :: Les habitants
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://hafnor.forumactif.com
Fondateur

J'ai : 35 ans Je suis : médecin généraliste



Jeu 1 Fév - 2:42

Age

35 ans


Groupe

Enfants d'Eldar


Métier

Médecin généraliste


Nationalité

Islandais


Taille

1m84


Corpulence

Fin


Risquer la disparition

Non


Avatar

Matthew Goode


Signe distinctif

R.A.S.

Prénom nom

Caractère


Kjaran travaille dur pour renvoyer une image du gendre parfait. Mais le médecin est avant tout apprécié pour sa courtoisie, sa capacité d'écoute et sa discipline. En public, il ne se permettra jamais de hausser le ton ou de prononcer un mot de trop. Il semble aimer écouter les autres, réussissant à s’intéresser à tous les sujets possibles. Ces qualités, combinées à son sourire et à son charisme, lui confèrent une attractivité certaine. Il peut néanmoins se montrer pédant ou imbu de lui-même lorsqu'il juge son vis-à-vis indigne de son temps.

Le médecin est assurément orgueilleux, surestimant souvent son intelligence. Bien que doué pour manipuler les autres et arriver à ses fins, il est continuellement guidé par ses tendances revanchardes et sa jalousie. Kjaran est un homme complexé, égoïste et lunatique. Sa seule motivation est de rendre fier Eldar et prouver sa valeur pour la communauté. Il est prêt à tout pour cela, y compris marcher sur les autres.

La secte et moi


Kjaran croit sincèrement aux paroles d'Eldar, et ce, depuis son adolescence.
Cependant, il a tendance à se croire au-dessus des règles, notamment ceux sur l'homosexualité ou l'hospitalité. Il préfère tout de même se montrer discret quant à ses penchants.

Anecdotes


1 – Kjaran est végétarien depuis ses 20 ans. La transition a été soudaine mais facile tant il est investi dans l’écologie et le bien-être animal.
2 – Le médecin veut laisser un monde meilleur. C’est dans cette optique qu’il a rejoint la secte : créer un monde meilleur entouré de personne qu’il pensait le comprendre.
3 – Kjaran ne voit plus ses parents alors que ces derniers vivent encore en ville. Il pense souvent à eux et regrette cette séparation. Son père était très déçu de le voir rejoindre la communauté d’Eldar. Sa mère a toujours été plus discrète, à suivre le mouvement. Il espère qu’il lui manque.
4 – La mort de son « oncle » l’a chamboulé. Kjaran était très proche du vieil homme, c’était un père de substitution pour lui. Il a lui-même organisé les obsèques et est resté cloîtré chez lui une semaine entière après ça. Maintenant, il ne peut plus parler de l’homme sans avoir les larmes aux yeux.
5 – Dans la secte, Kjaran est sorti pendant plusieurs années avec une femme plus vieille. Il aimait bien cette relation, bien qu’il ne fût pas amoureux. Ça flattait son ego et lui donnait le sentiment d’être normal.
6 – Kjaran n’a jamais quitté l’Islande et il le regrette. Cependant, il n’aurait pas le temps, personne avec qui voyager ni même de destination en tête.
7- Le médecin s’est bâti une maison la plus écologique possible. Il ne possède pas de connexion internet en dehors de la 4G disponible sur son téléphone professionnel. Il l’utilise d’ailleurs de plus en plus souvent, cherchant à nouer des relations avec des citadins.




Pseudo : Moses.
Age : 21 ans
Ton arrivée ici : Fondateur
Inventé, pré-liens, scénario : inventé
Ce que tu as à dire : Nugget trempé dans la sauce BBQ.


Mon récit

Kjaran eut une enfance qui aurait pu être heureuse s’il n’en avait pas décidé autrement. Tout ce qui se passa mal fut les conséquences directes de ses actions. À treize ans, lorsque la troupe de l’école ne lui attribua que le second rôle dans la pièce de théâtre, il s’en prit physiquement à la vedette et se fit expulser. Trois ans plus tard, il fleurta avec la petite amie de son grand frère qui le découvrit. Ce dernier n’adressa pas la parole à Kjaran pendant un an. Ses parents avaient de gros projet pour lui, lui proposant de reprendre la pharmacie d’un ami de la famille sans descendance. Mais encore une fois, il n’en fit qu’à sa tête. Jugeant qu’on ne lui accordait pas l’attention qu’il méritait, il partit le jour de ses 19 ans pour rejoindre les enfants d’Eldar dans la vallée.

Là-bas, Harald devint son « oncle », c’est-à-dire son parrain. Il le logea, l’encouragea à poursuivre ses études de médecine malgré sa conversion. C’est à cette époque que Kjaran se fit remarquer pour son dévouement à la communauté. Il était toujours prêt à aider même lorsqu’il s’agissait de travaux peu gratifiants. Avec les années, il se rapprocha du cercle privé d’Eldar lui-même. Il faut dire que le jeune médecin avait réussi un tour de force : en couchant avec la femme de la maire, il parvenait à avoir une légère influence sur la politique menée. Il réussit à repousser le vote d’une hausse des impôts fonciers ainsi qu’un projet de déforestation au profit d’un centre commercial. Entre temps, la construction du barrage avait commencé et Kjaran s’en voulait de n’avoir rien pu faire pour l’en empêcher.

Il ne fit pas parti de ceux qui blâmèrent la population d’Hafnor pour leur malheur. Pour lui, il n’y avait qu’un coupable et il s’agissait de la maire. Être l’amant de son épouse prenait une nouvelle signification à ses yeux : se venger. Cependant, au début de l’année, elle disparut. Elle s’était évanouie dans l'obscurité de la nouvelle lune. Depuis, Kjaran est pris au dépourvu ; sans intermédiaire, le voilà sans pouvoir sur la politique de la ville, sans compter sur son besoin de vengeance incommensurable. Eldar lui porte de moins en moins d’intérêt, ce qui lui est insupportable. Désœuvré, le médecin cherche un moyen de retourner dans les bonnes grâces du gourou.




Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les enfants d'Eldar :: Le Bureau :: Présentation :: Les habitants-
Sauter vers:  
CHRONOSREP